Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Saintry-sur-Seine : 
Le premier adjoint au maire entame une grève de la faim 
au Mali

Société

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Premier adjoint au maire à Saintry-sur-Seine, Machiré Gassama qui est également le directeur du service de la Jeunesse et des Sports de la ville de Corbeil-Essonnes séjourne actuellement au Mali où il multiplie les démarches pour que son père puisse rentrer en France. Malgré de nombreuses interventions à la préfecture de l’Essonne, auprès de personnalités politiques françaises comme Vincent Delahaye (UDI), sénateur de l’Essonne, et Serge Dassault (LR), conseiller départemental, les démarches entreprises par son père Baba Gassama depuis le 9 décembre 2016 restent vaines. Adressé à Emmanuel Macron, un courrier s’est soldé par une réponse laconique indiquant que les services de la Présidence de la République ne peuvent pas se substituer aux administrations compétentes.

 

Un visa pour voir ses 16 enfants et 48 petits-enfants

 

En visite à Bamako, la capitale Malienne, Machiré Gassama s’est adressé à Catherine Mancip, la consule générale de France. « Je suis actuellement au Mali pour accompagner mon père, Baba Gassama, dans ses démarches pour obtenir un visa afin qu’il puisse rentrer en France et voir ses 16 enfants et ses 48 petits-enfants tous français », lui a-t-il fait savoir. « Mon père s’est rendu à neuf reprises à l’ambassade de France en s'acquittant des frais de dossier fixés à 99 euros, le tout sans résultat », a-t-il ajouté. « Le trajet entre Kayes et Bamako peut durer 30 heures sur des routes difficilement praticables », souligne Machiré Gassama. « Le dernier aller-retour de mon père lui à valu une phlébite qui aurait pu s’aggraver quand on connaît le système de santé au Mali », déplore-t-il en estimant que son papa est en danger psychique et physique. « Il aimerait tellement connaître ses petits-enfants et retrouver sa famille en France ! ».

 

Une grève de la faim à partir du 22 février

 

Après avoir constitué une nouvelle demande la semaine dernière, Machiré Gassama est toujours dans l’expectative. « On me demande de rentrer en France tout en confirmant que mon père doit patienter », nous a-t-il confié en évoquant une situation « inacceptable et totalement méprisante pour les élus de la République Française ». « Dès lors, j’ai décidé de me rendre dès le 22 février 2018 devant l’ambassade de France où je ferai une grève de la faim le temps que notre problème soit résolu », explique-t-il avec détermination. Agé de 73 ans, Baba Gassama est arrivé en France au début des années 70. Après avoir travaillé dans le privé, il a ensuite poursuivi l’essentielle de sa carrière professionnelle dans la fonction publique territoriale à la mairie de Paris. Depuis 2008, il bénéficie d’une retraite à taux plein, sachant qu’il est propriétaire d’un appartement à Evry.

 

Une carte de séjour non réceptionnée

 

En avril 2011, alors qu’il attendait depuis des mois la réponse à sa énième demande de renouvellement de carte de séjour d’un an, Baba Gassama s’est rendu d’urgence au Mali pour assister un membre de sa famille tombé malade. Durant ce séjour, la préfecture de l’Essonne lui a envoyé le renouvellement d’un an de sa carte de séjour, un document qu’il n’a pas pu réceptionner puisqu’il était sur le territoire malien. C’est ce contre-temps qui empêcherait Baba Gassama de revenir en France.

 

Bernard Gaudin - 22 février 2018

En visite au Mali pour aider son père à se procurer un visa pour rentrer en France, Machiré Gassama a décidé d‘entamer une grève de la faim pour obtenir gain de cause. Selon le premier adjoint au maire de Saintry-sur-Seine, Baba Gassama est en danger psychique et physique.

Réagissez sur Facebook

societe-corbeil
Bamako : Machiré Gassama a décidé d'entamer une grève de la faim devant l'ambassade de France au Mali.

Photo : DR

Le père du premier adjoint au maire va pouvoir rentrer en France...