Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Faits divers   

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Ris-Orangis :
Il se noie en voulant traverser la Seine
à la nage

Agé de 28 ans, un jeune homme originaire de Grigny s’est noyé en voulant traverser la Seine entre Draveil et Ris-Orangis. Si les sapeurs-pompiers sont parvenus à repêché la victime qui avait coulé à pic au milieu du fleuve, l’équipe médicale du SAMU 91 n’a rien pu faire pour la réanimer.

faits-divers-corbeil

Réagissez sur Facebook

Le dimanche 1er juillet 2018, vers 17 heures 45, deux jeunes hommes de Grigny probablement inspirés par la chaleur caniculaire de ces derniers jours ont eu l’idée de traverser la Seine à la nage. Partis de la rive de Draveil, ils s’étaient donné comme objectif de rejoindre Ris-Orangis, à la hauteur du chemin de Halage. Arrivé au milieu du fleuve dont la largeur avoisine les cent mètres dans ce secteur, l’un des deux nageurs âgé de 28 ans aurait soudainement coulé à pic. Témoin de la scène, son ami a fait l’effort de terminer sa traversée avant de prévenir les secours. Rapidement rendus sur place, près d’une vingtaine de sapeurs-pompiers venus d’une dizaine de Centre de Secours ont aussitôt entamé des recherches avec le soutien de la brigade fluviale de la police nationale.

 

Le baigneur imprudent n’a pas pu être réanimé

 

Si la victime a pu être retrouvée dans le périmètre où elle avait disparu, l’équipe médicale du SAMU 91 dépêchée sur place n’est pas parvenue à la réanimer. Selon Stéphane Raffalli, maire de Ris-Orangis, le courant du fleuve qui n’était pas particulièrement fort ne serait pas à l’origine du drame. Un malaise soudain, une hydrocution, des crampes pourraient être à l’origine de cette noyade marquée par l’imprudence des deux baigneurs qui ont probablement présumé de leurs forces. Dès lors, il convient de rappeler que la Seine n’est pas une piscine où l’on se baigne sans risques, surtout si l’on entreprend de la traverser.   

 

Bernard Gaudin - 2 juillet 2018

Ris-Orangis : Une vue de la Seine entre Draveil, à droite, et la localité rissoise.

Photo : Google Earth