Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Législatives 2017 :
Sans complexe, Farida Amrani rêve de détrôner Manuel Valls
www.corbeil-infos.fr

Politique

Arrivée seconde au soir du 1er tour des législatives dans la 1ère circonscription de l’Essonne, Farida Amrani se verrait bien remplacer Manuel Valls à l’Assemblée Nationale. Même si les reports de voix ne plaident pas en sa faveur, la candidate de « La France Insoumise » veut y croire.

A quelques jours du second tour des législatives dans la 1ère circonscription de l’Essonne, Farida Amrani est omniprésente sur le terrain et multiplie les interviews avec la presse nationale, voire internationale. Il faut rappeler que la représentante de « La France Insoumise » est opposée à Manuel Valls (DVG), l’ex-Premier ministre qui est arrivé en tête au 1er tour de scrutin avec 25,45% des suffrages. Si les reports de voix ne sont guère favorable à la candidate soutenue par Jean-Luc Mélenchon et le socialiste Benoît Hamon, l’importance de l’abstention estimée à près de 60% le 11 juin 2017 peut laisser entrevoir une possible surprise au soir du 18 juin. En évoquant ces très nombreux électeurs qui ont boudé les urnes, Farida Amrani évoque une 5ème République qui est à bout de souffle. « Ils sont découragés par une classe politique qui n’a eu de cesse de renoncer à ses engagements une fois élue », estime-t-elle en considérant qu’il est urgent de se mobiliser « pour créer une alternative et redonner l’espoir ».

 

« Je veux devenir une députée sincère et déterminée ! »

 

Habitante d’Evry où elle siège au conseil municipal dans les rangs de l’opposition, Farida Amrani, 40 ans, travaille su sein de la communauté d’agglomération « Cœur d’Essonne ». Actuellement en congé, cette mère de famille née au Maroc est arrivée en France à l’âge de 2 ans. Citoyenne engagée, syndicaliste CGT, elle veut profiter de son expérience pour devenir une députée « sincère et déterminée ». Afin de bousculer les pronostiques qui semblent donner l’avantage au député sortant, Farida Amrani compte beaucoup sur les abstentionnistes. « Ensemble, nous pouvons tourner une page douloureuse, nous réapproprier la politique au sens noble du terme et redonner un sens à nos valeurs républicaines que sont liberté, égalité et fraternité », souligne-t-elle en regrettant que ces trois mots aient été « dévoyés » par Manuel Valls. « Je veux être celle qui va permettre de redonner de la dignité à chacun », fait savoir celle qui se considère comme l’unique candidate de la Gauche dans cette élection.

 

Bernard Gaudin - 15 juin 2017  

politique-corbeil

Pour bénéficier

d’une information

libre et indépendante,

Je m’abonne à

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Souscrire à Corbeil infos

Réagissez sur Facebook

Législatives 2017 : Farida Amrani interrogée par un journaliste de Radio-Canada sur le marché des Tarterêts le 14 juin 2017.