Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Législatives 2017 :
Après les incidents
du second tour,
le maire d’Evry
veut réagir
www.corbeil-infos.fr

Politique

politique-corbeil

Pour bénéficier

d’une information

libre et indépendante,

Je m’abonne à

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Souscrire à Corbeil infos

Après les incidents qui ont marqué la proclamation des résultats du second tour des législatives à la mairie d’Evry, Francis Chouat affiche sa colère. Dans le même temps, Farida Amrani, la candidate de « La France Insoumise » battue de 139 voix par Manuel Valls (DVG), prépare un recours.

 

A la mairie d’Evry, l’issue du second tour des législatives comptant pour la 1ère circonscription de l’Essonne n’a pas été un modèle de quiétude le 18 juin 2017. En effet, entre confusion et incidents entre militants de « La France Insoumise » et les forces de l’ordre, la proclamation des résultats aussitôt contestés par Farida Amrani (FI), la candidate battue de 139 voix par Manuel Valls (DVG), s’est déroulée dans une cohue indescriptible. Dès lors, Francis Chouat (PS), maire d’Evry a tenu à réagir par l’intermédiaire d’un communiqué. « Je suis profondément meurtri par les images de violence et les tentatives d’intimidations perpétrées par un petit groupe de personnes, soutiens de la candidate de la France Insoumise, qui ont voulu défigurer le processus électoral ce dimanche soir », fait-il savoir. « Les opérations de vote se sont déroulées sans aucune contestation toute la journée sur l’ensemble des 24 bureaux de la ville jusqu’au moment de l’annonce des résultats, que quelques perturbateurs ont volontairement sali en invectivant et en menaçant physiquement des citoyens évryens », regrette-t-il. « Respecter le suffrage universel, c’est respecter son résultat, quitte à le contester dans le cadre prévu par la loi », estime Francis Chouat avant d’expliquer dans le détail le déroulement du scrutin, de la constitution des bureaux jusqu’à la validation des résultats concernant la ville d’Evry. « Madame Amrani, assistée de membres de son équipe et de plusieurs délégués, a eu accès, à sa demande, aux procès-verbaux et aux feuilles de décompte des résultats par bureau de vote », indique le maire. « Invités à signer le PV centralisateur comme ils en avaient la possibilité, les délégués de la candidate ont quitté le bureau centralisateur sans le faire ni sans apposer la moindre observation », indique-t-il.    

Farida Amrani prépare son recours en préfecture

 

Au lendemain de la proclamation des résultats actant sa défaite, Farida Amrani (FI) qui conteste l’élection de Manuel Valls (DVG) n’a pas tardé a entamer les démarches nécessaires à la constitution du recours qu’elle compte déposer auprès du Conseil d’Etat pour permettre l’annulation du scrutin. Dès l’ouverture des bureaux de la préfecture, elle s’est mise à la tâche avec un certain nombre de militants. « Nous travaillons en ce moment même, comme c’est notre droit, sur l’observation des procès verbaux et des cahiers d’émargement des différents bureaux de la circonscription  avec un regard particulier sur la ville d’Evry », a confié à la presse Ulysse Rabaté, le suppléant de Farida Amrani. « Nous prenons notre temps puisque nous avons dix jours à la fois pour déposer notre recours et pour consulter ces documents en préfecture », a-t-il souligné en évoquant « un travail citoyen, militant, d’observation de la tenue du processus démocratique qui va permettre de contribuer à ce que cette élection se passe dans les règles ».    

 

Bernard Gaudin - 19 juin 2017

Réagissez sur Facebook

L’intégral du communiqué de Francis Chouat...

Législatives 2017 : Proche de Manuel Valls, Francis chouat ne décolère pas après la cohue qui a marqué, à la mairie d'Evry, la proclamation des résultats des législatives.