www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Politique

www.corbeil-infos.fr
Législative partielle :
Onze candidatures
pour succéder
à Manuel Valls

La succession de Manuel Valls à l’Assemblée Nationale suscite bien des convoitises avec onze candidatures à la législative partielle des 18 et 25 novembre 2018. Pour Farida Amrani (LFI), la candidate battue de peu par l’ex-Premier ministre en 2017, l’heure de la revanche a sonné.

Après la démission du député Manuel Valls (DVG) qui a décidé de briguer l’écharpe de maire à Barcelone (Espagne) en mai 2019, les électrices et les électeurs de la 1ère circonscription de l’Essonne sont invités à participer à une législative partielle qui se jouera les dimanches 18 et 25 novembre 2018, à Evry, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Bondoufle, Lisses et Villabé. Pas moins de onze bulletins de vote seront mis à leur disposition avec deux candidatures qui semblent se détacher. Proche de l’ex-premier ministre sous François Hollande, Francis Chouat (DVG), maire d’Evry, président de l’agglo Grand Paris Sud, sera présent aux côtés de Tracy Keita, adjointe au maire de Corbeil-Essonnes. Battue de 139 voix par Manuel Valls au scrutin de juin 2017, Farida Amrani, conseillère municipale d’opposition à Evry, sera accompagnée d’Ulysse Rabaté, conseiller municipal d’opposition à Corbeil-Essonnes, par défendre les couleurs de La France Insoumise (LFI).

 

Jean-François Bayle investi par Les Républicains

 

Faute d’accord à Gauche, Michel Nouaille (PCF) et Joëlle Caïlachon (Génération .S) ont décidé de se présenter tandis qu’Eva Sas et Jérôme Brézillon représenteront le Parti Socialiste (PS). Pour sa part, Jean Camonin et Chantal Duboulay défendront les couleurs de Lutte Ouvrière (LO). Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPS) a désigné Michèle Fédérak et Stéphane Legruel. A Droite, c’est Jean-François Bayle, adjoint au maire de Corbeil-Essonnes, qui a obtenu l’investiture du parti Les Républicains (LR) en compagnie de Berdjouhi Vassilian. Quant au Rassemblement National (RN), il sera représenté par Grégory Saillol et Audrey Guibert. Deux candidatures « Sans Etiquette » tenteront également leur chance avec Mikaël Matingou, ex-collaborateur de Manuel Valls et Francis Chouat. Il sera aux côtés de Samia Khalaf. Réalisateur dans le monde de la télévision, Remy Courtaux (SE), Evryen, représentera les « Sans Complexe ».   

 

Bernard Gaudin - 4 novembre 2018

 

Francis Chouat soutenu par tous les maires de la circonscription

 

Pour les maires de la 1ère circonscription de l’Essonne intégrée dans l’agglo Grand Paris Sud, la candidature de Francis Chouat est assimilable à un mariage de raison. En effet, tous estime que les communes d’Evry, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Bondoufle, Lisses et Villabé seront mieux défendues avec la présence à l’Assemblée Nationale d’un député proche de GPS, d’autant que ce dernier aurait le soutien de la majorité présidentielle (LREM). « Nous aurions tout à perdre avec l’élection de La France Insoumise », assure-t-on en redoutant, notamment, des coupes dans les subventions. A Gauche, on dénonce une distribution programmée des responsabilités. « Francis Chouat à l’Assemblée nationale, Jean-Pierre Bechter à la présidence de l’agglo Grand Paris Sud, Stéphane Beaudet à la tête de la mairie d’Evry-Courcouronnes; les cartes sont d’ores et déjà distribuées », déplore-t-on en dénonçant certaines alliances contre nature. Il est vrai que Jean-Pierre Bechter s’est mis en congé des Républicains pour soutenir Francis Chouat. « Où est le temps où le maire de Corbeil-Essonnes ne voulait pas entendre parler d’Evry et des ses élus pour sauvegarder sa commune », ironise-t-on.

 

BG

Réagissez sur Facebook

politique-corbeil
Législative partielle : Les affiches des candidates et candidats commençent à fleurir dans les communes de la 1ère circonscription de l'Essonne.