www.corbeil-inos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2019 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

Social

www.corbeil-infos.fr
Hôpital Sud Francilien : 
« Le service des urgences explose », selon le syndicat Sud Santé Sociaux

Avec l’accueil de 220 à 250 personnes chaque jour, le service des urgences du Centre Hospitalier Sud Francilien « explose » selon le syndicat Sud Santé Sociaux. D’après les représentants des personnels qui ont alerté la direction, la sécurité des soins et des patients n’est plus assurée.  

Alors que cinq services des urgences de plusieurs hôpitaux de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont entamé une grève illimitée pour dénoncer, notamment, des manques d’effectifs, la section syndicale Sud Santé Sociaux du Centre Hospitalier Sud Francilien (CHSF) a alerté la direction de l’établissement corbeil-essonnois. Pour les représentants des personnels, il s’agit d’obtenir une amélioration des conditions de travail et de la sécurité de prise en charge des patients aux urgences du CHSF. « Ce service explose », déplore-t-on. « Il faut quatre heures d’attente pour être pris en charge par une infirmière d’accueil et d’orientation, plus quatre heures supplémentaires pour voir un médecin », souligne-t-on. « Notre service des urgences, prévu pour 160 passages par jour, reçoit quotidiennement entre 220 et 250 personnes », expliquent les syndicalistes. « De plus, des patients restent des heures sur des brancards faute de lits », font-ils savoir sans oublier d’évoquer l’unité sécurisée chargée d’accueillir des détenus. « Ces prises en charge s’effectuent sans aucune sécurité », assure-t-on.

 

« Des propositions en dessous des attentes et des besoins ! »

 

Selon le syndicat, les personnels des urgences du CHSF doivent faire face à des prises en charge de plus en plus lourdes et de plus en plus complexes. Ils subissent également des agressions permanentes qui seraient dues en partie au temps d’attente des patients. « La fermeture programmée des urgences de Juvisy en 2019 et celles de Longjumeau à plus long terme ne vont certainement pas améliorer la situation », estime-t-on . « L’hypothétique ouverture des Centres de Consultations et de Soins Urgents (CCSU) de Juvisy et de Sainte-Geneviève-des-Bois ne fera pas baisser la fréquentation des urgences comme on peut le voir pour le CCSU de Longjumeau », estime-t-on. Dès lors, les personnels des urgences du CHSF considèrent qu’ils ne sont plus en capacité d’assurer la sécurité des soins avec une mise en danger des patients et d’eux-mêmes. « Des propositions ont d’ores et déjà été faites par la direction », nous a-t-on confié en confirmant qu’elles étaient « en dessous des attentes et des besoins ».       

 

Bernard Gaudin - 16 avril 2019

 

 

 

 

 

Réagissez sur Facebook

social-corbeil

 

Aidez

Corbeil-infos

à mieux

vous informer  !

 

Hôpital Sud Francilien : Entre 220 et 250 personnes franchissent chaque jour les portes des urgences du CHSF.