www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Sport

www.corbeil-infos.fr
Grand Paris Sud :
La FFR a provisionné 2,5 M€ pour indemniser Ris-Orangis, Bondoufle et Evry

Réagissez sur Facebook

loisirs-corbeil

Après l’abandon du projet de Grand Stade, la Fédération Française de Rugby à provisionné 2,5 M€ au cas où il faudrait indemniser les communes de Ris-Orangis, Bondoufle et Evry. Selon Christian Laporte, les avocats de la FFR seraient toutefois confiants sur l’issue de la procédure.

Le samedi 1er décembre 2018, l’assemblée générale financière de la Fédération Française de Rugby (FFR) doit approuver ses comptes qui affichent un déficit de 7,35 millions d’euros. Dans un entretien accordé au quotidien « Le Figaro » deux ans après son élection à la présidence de la FFR, Christian Laporte répond aux critiques et défend son bilan à mi-mandat. « Nous avons à faire face à des événements exceptionnels qu'on ne pouvait pas anticiper dans le budget », souligne-t-il. « On a licencié le staff de l’équipe de France et on a donc provisionné 2,5 millions d'euros, même si on pense que ce sera moins », précise Christian Laporte. « Dans la mesure où les communes de Ris-Orangis, Bondoufle et Evry nous demandent des dommages et intérêts pour avoir stoppé le projet de Grand Stade, même si nos avocats sont très confiants sur l'issue, nous avons également provisionné 2,5 M€ », confirme-t-il. Rappelons que les trois localités impliquées, ainsi que l’agglo Grand Paris Sud, ont estimé à 54 millions les sommes engagées dans le projet aujourd’hui abandonné.   

 

« Des clauses de sortie qui n’auraient rien coûté à la Fédération ! »

 

Pour sa part, Florian Grill, le président de la Ligue Île-de-France de Rugby, évoque une «gestion clanique» de la Fédération Française de Rugby. Dès lors, il annonce la constitution d’un liste d’opposition à la réélection de Bernard Laporte en 2020. Concernant la sortie du contrat lié au projet de Grand Stade, Florian Grill déplore que la FFR ait provisionné 2,5 millions d’euros. « En lisant bien le contrat, il y avait des clauses de sortie qui n’auraient rien coûté à la Fédération », assure-t-il en parlant d’une gestion « à coups de menton », même si il ne conteste pas la volonté de sortie de ce projet qui était une promesse de campagne de Bernard Laporte. « La gestion de cette sortie n’est pas bonne », affirme le président de la Ligue Île-de-France de Rugby.

 

Bernard Gaudin - 30 novembre 2018

 

Grand Paris Sud : Le projet de Grand Stade de Rugby tel qu'il était présenté.

Illustration : DR