Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Evry :
Postiers et élus manifestent devant le bureau de poste
des Terrasses de l’Agora

Social

www.corbeil-infos.fr

Alors que la grève des postiers de Ris-Orangis, Courcouronnes, Lisses et Bondoufle perdure, une manifestation a rassemblé quarante personnes devant la Poste d’Evry. Le maire de Ris-Orangis, qui soutient le mouvement dénonce une réorganisation arbitraire des services postaux.

 

Entamé  le 30 octobre dernier, le mouvement de grève reconductible  des personnels de La Poste du secteur de Ris-Orangis, Lisses, Courcouronnes et Bondoufle perdure. Après seize jours de contestation, les revendications des grévistes qui exigent le rétablissement des horaires d’ouverture des bureaux de poste des quatre communes concernées et la création de trois emplois ne sont toujours pas prises en compte par la direction régionale qui campe sur son plan de réorganisation. Le lundi 13 novembre 2017, des postiers, des élus et des syndicalistes se sont retrouvés à Evry, devant le bureau de La Poste des Terrasses de l’Agora, pour afficher leur colère face au pourrissement du conflit qui concerne une bonne vingtaine de salariés. Maire de Ris-Orangis, Stéphane Raffalli (PS) était présent pour soutenir le mouvement qui est également encouragé par des usagers de plus en plus mécontents des services rendus par La Poste. « C’est un acteur privé qui a une mission de service public et qui doit à l’Etat, et donc aux citoyens, une mise en cohésion des territoires », a-t-il déclaré. « Il semblerait que la direction départementale ait oublié cet objectif », a-t-il ajouté en rappelant que La Poste est signataire du Contrat de Ville qui stipule que les localités de Courcouronnes, Evry, Ris-Orangis et Lisses sont dans une zone géographique prioritaire. « J’ai moi-même engagé une négociation avec La Poste pour lui mettre à disposition des locaux neufs qu’elle a intégrés. Au moment de signer la convention, La Poste a levé le crayon, sauf que  le contrat existe », a expliqué Stéphane Raffalli.

« Dialoguer avec le bon interlocuteur ! »

 

Secrétaire général de la CGT pour la Poste en Essonne, Yves Pradillo n’en démord pas. « Face à une fin de non-recevoir de la direction régional, nous voulons, dans un premier temps, dialoguer avec le bon interlocuteur », nous a-t-il confié en confirmant la nécessité d’injecter trois emplois supplémentaires tout en permettant l’ouverture des guichets sur des horaires adaptés aux besoins des bureaux de poste du secteur. « Il faut rappeler que le bureau de Lisses est désormais fermé le lundi avec la nouvelle réorganisation », souligne-t-il. « Le tout nouveau bureau de poste Albert Rémy, à Ris-Orangis, est fermé le lundi et le samedi, ce qui est une aberration totale », déplore le syndicaliste qui veut une sortie de conflit vers le haut. « Nos pétitions ont tout de même recueilli près de 6.500 signatures », fait-il savoir pour étayer sa détermination.         

 

Bernard Gaudin - 14 novembre 2017

 

 

   

Evry : Stéphane Raffalli, maire de Ris-Orangis, apporte son soutien aux grèvistes.
Evry : Yves Pradillo (CGT) dénonce une réorganisation de La Poste qui s'est faite au détriment du service public.
social-corbeil

Réagissez sur Facebook

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Evry : Postiers, élus et syndicalistes ont manifesté leur colère.