www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2019 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Social

www.corbeil-infos.fr

Réagissez sur Facebook

social-corbeil

Des effectifs en baisse de 10 %

 

« On a subi en 2018, une augmentation de 10 % du nombre de nos interventions, notamment celles liées au secours à personnes », nous a confié Benjamin Cherdrong, délégué syndical CFE-CGC des pompiers de l’Essonne. « Cette charge de travail supplémentaire se cumule à une baisse des effectifs d’environ 10 % », regrette-t-il en évoquant des agents très sollicités qui ne dorment plus la nuit. « Ils font des interventions non urgentes qui ne sont pas de leur ressort, notamment celles du secteur des ambulanciers », souligne le syndicaliste qui déplore aussi des programmes de formation en berne qui ont pour conséquence inévitable de nuire à la qualité des interventions, surtout celles concernant les personnes qui ont besoin de soins d’urgence.

 

11 décembre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Très mécontents, les sapeurs-pompiers de l’Essonne ont manifesté leur colère dans les rues d’Evry. Après avoir bloqué la RN7, les soldats du feu se sont rendus devant le Conseil Départemental où une délégation d’entre eux a été reçue par le président de l’institution.

 

Depuis le lundi 15 novembre 2018, des sapeurs-pompiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Essonne (SDIS 91) ont entamé un mouvement de grève annoncé illimité et symbolique dans la mesure où toutes les interventions sont assurées sur l’ensemble du département. Le lundi 10 décembre 2018, au cours de l’après-midi, quelques centaines de soldats du feu essonniens ont manifesté leur colère dans les rues d’Evry avant de se rendre sur la RN7 où ils ont mis en place des barrages filtrants. Encouragés par la plupart des automobilistes, les sapeurs-pompiers se sont ensuite dirigés vers la préfecture et le Conseil Départemental où une délégation a été reçue par François Durovray (LR), président de l’institution qui gère les finances du SDIS 91.  Rappelons que l’intersyndicale dénonce, notamment, un désendettement accéléré et anticipé du Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Essonne qui se chiffre à 15 millions d’euros pour les exercices 2017 et 2018. « Sept millions d’euros auraient très bien pu être affectés au budget de fonctionnement en général et au recrutement en particulier. Mais il a été fait le choix des finances au détriment de l’opérationnel », déplorent-les délégués syndicaux des soldats du feu.  

Evry : Les pompiers ont bloqué la RN7 sous les encouragements des automobilistes.
Evry :
Manifestation des pompiers de l’Essonne en colère
Evry : Les soldats du feu devant les grilles du Conseil Départemental de l'Essonne.