Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Essonne :
Un plan pour mettre à l’abri les SDF durant l’hiver

Social

www.corbeil-infos.fr

Jusqu’au 31 mars, les sans-abri confrontés aux grands froids pourront se réfugier dans des gymnases mis à leur disposition. Si nécessaire, ils devront cependant composer le 115 afin de trouver une solution d’hébergement. De son côté, le Samu Social multipliera les maraudes.

 

Alors que les premières gelées se font sentir, la préfecture de l’Essonne tient à rappeler qu’il existe un plan « Grand Froid » destiné à mettre à l’abri des personnes en difficulté confrontées à des températures qui persistent à être négatives. Le lundi 6 novembre 2017, en présence de la presse locale, Josiane Chevalier a souhaité détailler les capacités d’accueil d’un dispositif qui peut désormais, selon les conditions météorologiques,  être mis en œuvre au niveau du département du 1er novembre au 31 mars de chaque année. Au côtés de Christian Rasoloson, directeur départemental de la Cohésion Sociale, la préfète de l’Essonne a insisté sur l’évolution spectaculaire du nombre de places mises à disposition par les communes essonniennes en cas de grand froid. « Nous disposons pour cet hiver de 2.509 places contre 346 recensées l’an dernier », a-t-elle souligné en évoquant les efforts des municipalités qui n’hésitent plus à ouvrir leurs gymnases à celles et ceux qui sont dans la rue. « Les personnes qui ont d’importants problèmes de chauffage peuvent également bénéficier du dispositif », a fait savoir Christian Rasoloson.

Le réflexe du 115

 

L’activation du plan « Grand Froid » implique aussi la multiplication des maraudes permettant aux équipes du Samu Social de repérer toute personne en danger potentiel. Via le 115, numéro totalement gratuit mis à la disposition du public, chacun de nous peut également donner l’alerte en cas de nécessité. « Le problème est de convaincre les sans-abri de se rendre dans un lieu d’accueil », explique Josiane Chevalier en faisant allusion à des personnes totalement désinsérées socialement parlant. « Si elles sont réellement en danger, nous sommes obligés d’intervenir », insiste-t-elle en refusant d’accepter que des hommes et des femmes puissent encore mourir de froid de nos jours. « Des  consignes particulières sont données aux policiers, aux gendarmes et aux sapeurs-pompiers pour que chacun d’eux puisse aller au devant des SDF en difficulté dans le cadre de leurs patrouilles et autres interventions », précise la préfète en rappelant que les maires, par l’intermédiaire des employés municipaux quotidiennement présents sur le terrain, sont eux aussi impliqués dans le dispositif hivernal.       

 

Bernard Gaudin - 7 novembre 2017

 

 

   

Essonne : Aux côtés de Christian Rasoloson, Josiane Chevalier s'est félicitée de l'implication des maires dans le dispositif Grand Froid.
social-corbeil

Réagissez sur Facebook

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Essonne : Le 115, un numéro gratuit qui permet aux sans-abri de trouver un hébergement d'urgence.