www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2019 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

Une liste de médiateurs, d’animateurs ou de modérateurs de débats

 

A propos de la mise en forme et de la transmission des cahiers de doléances ou de propositions, le préfet de l’Essonne a rappeler que la voie postale existe en direction de la mission du Grand Débat située 244, boulevard Saint-Germain, à Paris (7ème). « A l’évidence, lorsque des contributions individuelles sont mises sur le site Internet à l’aide d’un formulaire numérique ou lorsque les compte-rendus de réunions collectives seront mis en ligne, cela va faciliter et garantir encore plus le traitement de la matière qui va être consignée », assure-t-il en parlant de doléances plus facilement exploitables. « Dans une réunion publique, il faudra désigner une personne qui devra consigner les propositions et réaliser une synthèse », a-t-il aussi conseillé. « Pour les associations, les collectivités qui voudraient avoir le concours d’un médiateur, d’un animateur ou d’un modérateur pour leur débat, nous sommes en train de solliciter un certain nombre de personnalités qualifiées comme des commissaires enquêteurs, des membres du Conseil Economique et Social ou des délégués du Procureur », a indiqué Jean-Benoît Albertini en confirmant qu’une liste des personnes compétentes sera mise à disposition en préfecture.

 

Bernard Gaudin - 23 janvier 2019

 

 

 

 

 

 

 

  

Politique

www.corbeil-infos.fr
Essonne :
Le « Grand Débat National » soutenu par le préfet
qui encourage les initiatives

Réagissez sur Facebook

politique-corbeil

Préfet de l’Essonne, Jean-Benoît Albertini encourage toutes les initiatives, individuelles ou collectives, concernant le Grand Débat National. Selon le représentant de l’Etat dans le département, « tout doit être fait pour inciter celles et ceux qui le souhaitent à se lancer ».

 

A l’occasion de ses traditionnels vœux à la presse locale, Jean-Benoît Albertini a tenu, le lundi 21 janvier 2019, à promouvoir le Grand Débat National. Selon le préfet de l’Essonne, « tout doit être fait pour inciter celles et ceux qui le souhaitent à se lancer dans des initiatives qui leur paraissent appropriées, soit à titre individuel, soit de manière collective ». En matière d’organisation, le représentant de l’Etat dans le département estime que l’esprit est de laisser le libre choix au terrain. « Le message n’est surtout pas que l‘Etat va piloter globalement l’ensemble des actions», a-t-il précisé. « A titre individuel, toute personne qui le souhaite peut aller sur le site Internet du Grand Débat National et remplir les formulaires ou organiser, d’une manière ou d’une autre, dans un cadre qui est laissé son initiative, une réunion collective », a-t-il expliqué. Concernant les initiatives collectives, Jean-Benoît Albertini pense notamment aux maires qui sont appelés à éclairer, à accompagner ou à soutenir ce que d’autres vont organiser sur leur territoire. « Il faut que l’on puisse garantir à tous, aux maires, aux associations, aux institutions qui veulent s’engager et aux simples citoyens, que tout ce qu’ils vont dire, ce qu’ils vont exprimer, sera repris et utilisé », a-t-il insisté.    

Essonne : Jean-Benoît Albertini est bien décidé à promouvoir le Grand Débat National.