www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Essonne :
La préfecture
et le département unis contre les drames
de la route

Durant ces trois dernières semaines, huit personnes ont perdu la vie sur nos routes. Face à ce constat très inquiétant, la préfecture et le département se mobilisent aux côtés de la procureure de la République, de la gendarmerie et de la police nationale, pour stopper l’hémorragie.

 

Le vendredi 9 novembre 2018, vers 22 heures 40, trois jeunes de 19 ans ont perdu la vie au cours d’un tragique accident de la route qui s’est déroulé près de Champcueil. Selon la gendarmerie qui a ouvert une enquête, une vitesse excessive expliquerait le drame. Face à de tels évènements qui sont encore trop nombreux, la préfecture et le département de l’Essonne ont décidé de réagir en accentuant la lutte contre le risque routier avec la procureure de la République, les forces de police et de gendarmerie. Au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue en préfecture le 19 novembre 2018, Jean-Benoît Albertini, préfet de l’Essonne, a évoqué un bilan de sécurité routière départemental qui était favorable par rapport à celui de 2017 à la même période. « Malheureusement, il a connu, entre fin octobre et début novembre, une évolution très inquiétante », a-t-il souligné en insistant sur un nombre de tués en forte augmentation. « Sur les trois dernières semaines, ce sont huit personnes qui ont trouvé la mort sur nos routes dans des conditions qui mettent en évidence des comportements à risques », a-t-il précisé. « Ce constat nous amène à sensibiliser les usagers de la route essonniens à une vigilance accrue puisque la tendance nationale est à l’inverse de celle que nous connaissons dans le département », a regretté le préfet en présence de la procureur de la République et des responsables départementaux de la gendarmerie et de la police nationale.

« Il faut former les jeunes aux dangers de la route ! »

 

Pour sa part, François Durovray (LR), président du Conseil Départemental, s’est félicité du partenariat qui existe entre les différentes institutions pour faire de la sécurité routière un enjeu de société. « Il faut que nous soyons en capacité de réagir », a-t-il déclaré. « Si l’Etat à la responsabilité de la répression, au niveau du département, nous essayons d’abord d’agir sur l’éducation avant de parler des infrastructures. Il faut que les futurs citoyens essonniens se forment aux dangers de la route et aux premiers secours », a-t-il considéré. En évoquant les infrastructures routières et les 1.400 kilomètres de routes départementales que compte l’Essonne, François Durovray s’est attaché à parler d’accidents graves parfois causés par des infrastructures qui ne sont pas adaptées. « Nous devons tout faire pour qu’elles soient améliorées », a-t-il estimé.          

 

Bernard Gaudin - 21 novembre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Essonne : François Durovray et Jean-Benoît Albertini ont décidé d'unir leurs efforts pour lutter contre l'insécurité routière.
societe-corbeil

Société divers

Réagissez sur Facebook

www.corbeil-infos.fr
Essonne : Les responsables de la gendarmerie et de la police nationale aux côtés du préfet et du président du Conseil Départemental et de la procureure de la République.