Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Essonne :
La cohésion des territoires au coeur de l’action
du préfet Jean-Benoît Albertini

Politique divers

www.corbeil-infos.fr

Nouvellement affecté dans l’Essonne, le préfet Jean-Benoît Albertini veut assurer la cohésion des territoires. « Par tempérament, par pratique, je suis très impatient d’être le plus possible aux côtés des acteurs de terrain », a-t-il confié à la presse en évoquant de futurs et nombreux déplacements.

 

Depuis le mardi 22 mai 2018, Jean-Benoît Albertini, âgé de 55 ans, est le nouveau préfet de l‘Essonne. Celui qui succède à Josiane Chevalier désormais installée en Corse a oeuvré durant quatre années à la préfecture de  Vendée. Auparavant, il a assuré d’importantes fonctions dans le cadre de l’administration centrale du ministère de l’Intérieur. Soucieux d’assurer la cohésion des territoires essonniens, Jean-Benoît Albertini a la volonté de multiplier les déplacements dans l’Essonne. « Par tempérament, par pratique, je suis très impatient d’être le plus possible aux côtés des acteurs de terrain », a-t-il confié à la presse locale en évoquant des déplacements, des rencontres destinés à accompagner leurs projets. « Mon rôle sera de mettre en valeur ce qui fonctionne dans ces territoires à fort potentiel, d’aller à la rencontre des promoteurs de ces initiatives, qu’ils soient élus, responsables associatifs ou simple particuliers », a-t-il souligné sans oublier de parler des problèmes que rencontre inévitablement le département. « Il ne faut pas édulcorer les difficultés anciennes qui sont parfois profondes et qui demandent beaucoup d’énergie et de moyens », insiste le préfet qui suggère la mise en place d’une grande mobilisation pour les résoudre.   

Les quartiers difficiles au coeur des préoccupation du nouveau préfet

 

Concernant les quartiers sensibles, Jean-Benoît Albertini a participé, en présence de plusieurs élus essonniens, au lancement par le président de la République de la mobilisation pour la politique de la Ville. Dès lors, les mesures annoncées par le chef de l’Etat n’ont pas manqué de retenir toute son attention. « La lutte contre les discriminations passe par l’ouverture de chantiers extrêmement concrets et touchant à la vie quotidienne », estime-t-il. Côté sécurité, le nouveau préfet de l’Essonne considère que certains dispositifs comme la Police de Sécurité du Quotidien (PSG) et les Zones de Sécurité Prioritaires (ZSP) doivent être mieux expliqués aux habitants directement concernées. « Quand on se bat pour ces populations, on se bat pour les valeurs de la République, on se bat pour le quotidien de celles et ceux qui vivent dans ces quartiers difficiles », assure-t-il.      

 

Bernard Gaudin - 24 mai 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Essonne : Jean-Benoît Albertini veut se battre pour les populations des quartiers sensibles.
politique-corbeil

Réagissez sur Facebook

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Essonne : Le nouveau préfet a pris ses fonctions le 22 mai 2018.