Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Essonne :
« Face à la menace terroriste, il ne faut pas baisser la garde », estime Manuel Valls

Société

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Alors que les grandes surfaces et autres centres commerciaux ont sensiblement allégé leur dispositif de surveillance appliqué dans le cadre du plan Vigipirate mis en place depuis les attentats de janvier 2015, la nouvelle attaque terroriste qui s’est déroulée dans l’Aude le 23 mars 2018 vient confirmer la présence d’une menace permanente en France. A Evry comme à Villabé, l’inspection des sacs aux différentes entrées des deux centres commerciaux n’est plus d’actualité depuis plusieurs semaines. Le 12 mars 2018, a l’occasion d’une rencontre avec la presse locale, Manuel Valls (DVG), député apparenté LREM de la 1ère circonscription de l’Essonne, a évoqué le thème de la sécurité en estimant que le risque terroriste restait élevé, très élevé. « Il est moins présent parce que l’on a détruit une partie de l’Etat Islamique et que ses capacités sont émoussées », avait-il expliqué.

 

 

 

Après six mois sans attentat sur son territoire, la France a quelque peu réduit son dispositif de surveillance en matière de menace terroriste. Les dramatiques évènements qui ont frappé le département de l’Aude le 23 mars 2018 rappellent l’impérative nécessité de rester sur sa garde.  

Réagissez sur Facebook

societe-corbeil

« Je pense qu’il y a un danger ! »

 

« Il y a, en France, 1.500 détenus de droit commun qui sont radicalisés et dans ces 1.500, il y en a beaucoup à Fleury-Mérogis », avait précisé l’élu en soulignant les inquiétudes des acteurs de l’action éducative en milieu ouvert quant à la gestion des jeunes radicalisés. « Comment les accompagner quand ils ont effectué leur peine », s’était-il interrogé. Selon l’ex-Premier ministre, la menace terroriste est toujours d’actualité. « Je pense que les Français l’oublient un peu mais il ne faut pas baisser la garde parce que je pense qu’il y a un danger », avait-t-il alors suggéré. « Tout le monde lève le pied d’une manière ou d’une autre et moi je pense que c’est dangereux », avait-il prévenu.  

 

Bernard Gaudin - 24 mars 2018

Essonne : Selon Manuel Valls, il est dangereux de lever le pied face à la menace terroriste.
Evry : Comme dans d'autres grandes surfaces essonniennes, la surveillance a baissé d'un cran au centre commercial Evry 2.

Photo : DR