Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Départementale partielle :
Jean-Philippe Dugault
veut recréer du lien
dans le canton

Politique divers

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Investi par La République en Marche, Jean-Philippe Dugault ambitionne d’occuper le siège que Serge Dassault occupait au Conseil Départemental. Pour le candidat LaREM, il est essentiel de recréer du lien entre les communes de Corbeil-Essonnes, Echarcon, Lisses et Villabé.

Animateur de La République en Marche (LaREM) à Corbeil-Essonnes, membre du comité départemental du mouvement lié à la majorité présidentielle, Jean-Philippe Dugault est candidat à la succession de Serge Dassault au Conseil Départemental. « Avec sa disparition, c’est une page qui se tourne et un chapitre de notre histoire locale qui se termine », estime-t-il. « Dès lors, une nouvelle voie s’ouvre, celle du renouveau », considère-t-il. Aux côté de Christophe Armenoult, son suppléant, Jean-Philippe Dugault souhaite tout d’abord incarner un renouveau éthique. « Les méthodes doivent changer, notamment à Corbeil-Essonnes », souligne le candidat LaREM qui veut soutenir « celles et ceux qui s’impliquent dans la vie locale et associative, celles et ceux qui s’engagent, qui étudient et qui entreprennent ». Le prétendant à la départementale partielle évoque également un renouveau démocratique qui donne une place aux citoyens.

 

« Il faut que Corbeil-Essonnes retrouve son rayonnement ! »

 

« Je serai un élu de terrain présent avec assiduité dans les conseils d’administration des collèges. Je rendrai compte de mon action d’élu auprès des habitants en organisant des conseils cantonaux à Corbeil-Essonnes, Echarcon, Lisses et Villabé », assure Jean-Philippe Dugault qui veut aussi agir pour un renouveau politique. « Le ville de Corbeil-Essonnes est exsangue, à bout de souffle, comme à l’abandon », déplore-t-il en voulant redonner du dynamisme à la commune et au canton. « Il faut que Corbeil-Essonnes retrouve son rayonnement ! » Pour mener à bien son objectif, le candidat veut rassembler les républicains, les progressistes, la Gauche, le Centre et les démocrates pour « porter l’espoir du renouveau » avec une première étape qui passe par l’élection, les 1er et 8 juillet 2018, de celui qui représentera les administrés des quatre communes du canton au Conseil Départemental. « Je veux être celui qui va recréer du lien entre les villes de Corbeil-Essonnes, Echarcon, Lisses, Villabé et le département de l’Essonne », prétend-t-il. « Comme conseiller départemental, j’incarnerai cette construction nouvelle et vitale pour bâtir une solution crédible et durable pour l’avenir », promet Jean-Philippe Dugault.

 

Bernard Gaudin - 21 juin 2018

politique-corbeil

Réagissez sur Facebook

Départementale partielle : Jean-Philippe Dugault, le candidat de la majorité présidentielle.

Photo : DR