Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Départementale partielle :
Brèves de campagne -1-

Politique divers

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Déclarations, indiscrétions, prises de position ; la campagne pour l’élection départementale partielle des dimanches 1er et 8 juillet 2018 est lancée. Retrouvez ici les différents échos et autres rumeurs concernant le canton de Corbeil-Essonnes, Echarcon, Lisses et Villabé.  

politique-corbeil

Réagissez sur Facebook

Vendredi 8 juin 2018 - Conseiller municipal d’opposition au sein de la Gauche à Corbeil-Essonnes, Bruno Piriou ne fera pas acte de candidature à l’élection départementale partielle des 1er et 8 juillet 2018. « Nous avons besoin d'un-e Conseiller-ère départemental-e à même de porter notre voix et nos espoirs au sein de l'Assemblée départementale », estime-t-il en jugeant indispensable l’émergence d’une candidature de large rassemblement citoyen. « Dans les heures qui nous séparent du dépôt de candidature, je vais, sans relâche, m'y consacrer », annonce-t-il avant de confirmer qu’il ne sera pas candidat. « J'appelle les forces de Gauche, écologistes, associatives et citoyennes, a travailler ensemble à l'émergence d'une candidature issue du cœur battant et généreux de Corbeil-Essonnes », suggère Bruno Piriou.

 

Vendredi 8 juin 2018 - Jérôme Brézillon (PS) a choisi de se présenter à la départementale partielle qui se jouera les 1er et 8 juillet 2018. Toutefois, ce n’est pas sous l’étiquette socialiste que le conseiller municipal d’opposition à Corbeil-Essonnes briguera le siège devenu vacant après le décès de Serge Dassault. « Candidat au delà des partis politiques classiques, au delà des logiques d'appareil, ma seule priorité est de porter les voix des habitants du canton et d'insuffler un renouveau », fait-il savoir en confirmant vouloir se battre contre « les décisions politiques injustes de la Droite départementale ».

 

Jeudi 7 juin 2018 - Jeudi 7 juin 2018 - Conseiller municipal à Corbeil-Essonnes au sein de l’opposition, Sylvain Dantu ne sera pas candidat à la départementale partielle dans le canton de Corbeil-Essonnes, Echarcon, Lisses et Villabé. « Une élection sans campagne n’a pas de sens », fait-il savoir sur sa page Facebook. « Cette partielle ira vite et ne sera pas, à mon avis, assez représentative pour notre territoire », précise-t-il en estimant « qu’il faut savoir ne pas être de tous les combats ».

 

Mercredi 6 juin 2018 - Jean-Pierre Bechter (LR) aurait décidé de se présenter à la départementale partielle organisée après le décès de Serge Dassault, celui avec lequel il a travaillé « main dans la main » durant près de 32 ans. Pour le maire de Corbeil-Essonnes, ce serait une façon de rendre hommage à son mentor en tentant de lui succéder au département. Elu conseiller départemental en mars 2015 aux côtés de Caroline Varin (LR), Jean-Pierre Bechter avait démissionné quelques mois plus tard pour raison de santé.

 

Mercredi 6 juin 2018 - Candidat aux législatives de juin 2017 dans la 1ère circonscription de l’Essonne (8,83 % à Corbeil-Essonnes), Jean-Luc Raymond ne souhaite pas participer à la partielle départementale. « Vous êtes depuis quelques jours très nombreux à me solliciter afin de savoir si je participerais à ce scrutin au vu du bon score que nous avions réalisé aux dernières législatives sur les communes de notre canton », fait-il savoir son sa page Facebook. « Hélas, mes nouvelles activités professionnelles ne me permettent pas, pour le moment, de participer à cette élection de manière sérieuse en consacrant le temps nécessaire à la campagne aussi courte qu’elle soit », explique-t-il en précisant qu’il compte bien participer au débat. « Toujours membre de LREM, j’apporterai mon soutien à la candidate ou au candidat qui sera le mieux placé pour défendre les intérêts de notre canton », indique Jean-Luc Raymond. 

 

Bernard Gaudin - 8 juin 2018

Essonne : L'élection départementale partielle aura lieu les 1er et 8 juillet 2018.

Brèves de campagne -2-