Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes :
Un documentaire
sur le Centre Départemental
d’Appels d’Urgence

Société divers

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Titré « Urgences, la vie au bout du fil », un reportage qui sera diffusé sur W9 le 19 juin a été réalisé dans les locaux du Centre Départemental d’Appels d’Urgence de Corbeil-Essonnes. Filmé comme une fiction, le documentaire s’attarde sur l’importance de l’évaluation des appels de détresse.    

societe-corbeil

Réagissez sur Facebook

Installé au 55, boulevard Henri-Dunant, dans le quartier de Montconseil, le Centre Départemental d’Appels d’Urgence (CDAU) est au cœur d’un documentaire qui sera diffusé le mardi 19 juin 2018, à 21 heures, sur la chaîne télévisée W9. Depuis le décès tragique de Noami Musenga en décembre dernier, les services d’appels d’urgence font l’objet d’une polémique sur les moyens humains mobilisés et leur compétence en matière de réactivité. Intitulé « Urgences, la vie au bout du fil », le reportage présenté par Stéphanie Renouvin montre le quotidien de ces hommes et des ces femmes qui ont pour mission d’évaluer au plus vite l’importance de la détresse des personnes qui ont composé le 15, le 18 ou le 112. Ils et elles doivent ensuite envoyer sur place le service d’intervention adapté. Filmé comme une fiction, « Urgences, la vie au bout du fil » met en avant l’aspect humain des intervenants qui doivent souvent faire face aux émotions, à la tension, à l’énervement, à l’épuisement, mais aussi parfois à la joie et au soulagement.

 

Près de 1.500 appels chaque jour

 

Créé en 2012, le Centre Départemental d'Appels d'Urgence (CDAU) de Corbeil-Essonnes a remplacé les quatre centres de traitement de l'alerte des sapeurs-pompiers et celui du SAMU 91. La structure animée par 250 personnes, tous statuts confondus, a pour vocation, avec ses 110 agents affectés au plateau opérationnel,  de traiter le plus rapidement possible les demandes de secours de l’ensemble du territoire essonnien. Chaque jour, le CDAU reçoit près de 1.500 appels, soit près de 500.000 chaque année pour plus de 90.000 interventions. A noter qu’environ 70 % des appels recensés concernent des secours à victimes et 7 % sont dédiés à des incendies.    

 

Bernard Gaudin - 2 juin 2018