Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes :
Rue Saint-Spire,
le « Pattaya Massage » épinglé par la police

Faits divers

www.corbeil-infos.fr

Situé à l’angle des rues de l’Arche et Saint-Spire, le « Pattaya Massage » offrait certaines prestations à caractère sexuel. Visible sur le site Internet « vivastreet.com », l’établissement aujourd’hui fermé était dans le collimateur des policiers locaux depuis le mois de janvier dernier.

Dans le secteur de la rue Saint-Spire, certaines enseignes se succèdent et se ressemblent. En effet, après le « Luxur Spa » et le « Paradis Spa », le « Pattaya Massage » promettait, tout comme ses prédécesseurs, une série de massages pour homme et femmes ayant besoins de se détendre ou de se revitaliser. Début novembre 2015, rue Saint-Spire, le « Luxur Spa » a du fermer ses portes durant six mois en raison d’une mesure administrative sanctionnant une « tolérance habituelle de la prostitution ». En décembre 2016, quai Jacques Bourgoin, c’est le « Paradis Spa » qui a subi le même sort à l’issue d’une enquête menée pour proxénétisme aggravé en bande organisée. Le mardi 17 décembre 2017, c’est cette fois le « Pattaya Massage » qui a été visé par les investigations des enquêteurs du commissariat local de la police nationale. Après un an d’enquête, les policiers ont en effet interpellé cinq personnes soupçonnées de proxénétisme.

 

Une trentaine de clients par jour

 

Selon « Le Parisien » qui a révélé l’affaire, trois d’entres elles ont été mises en examen avant d’être remises en liberté sous contrôle judiciaire. Présent dans les pages du site Internet « vivastreet.com », à la rubrique « Santé, forme et beauté », le « Pattaya Massage » offrait donc des prestations à caractère sexuel à sa clientèle. C’est après avoir disséqué les factures détaillées de téléphone de la gérante de l’établissement que les enquêteurs ont découvert qu’entre janvier et août 2017, plus de 7.000 personnes ont contacté le salon pour un massage, soit une trentaine de clients potentiels par jour. C’est en contactant une quinzaine d’entre eux que les policiers ont eu confirmation que des suppléments financiers étaient demandés en fin de massage pour obtenir « une finition » assurée  par une employée en tenue légère.     

 

Bernard Gaudin - 24 décembre 2017

faits-divers-corbeil

Réagissez sur Facebook

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes : L'établissement figure encore aujourd'hui sur les pages du site Internet « vivastreet.com ».