En savoir +

Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes : Les travaux d'aménagement du rond-point Doineau sont bloqués depuis l'automne dernier.
Corbeil-Essonnes : 
Les travaux du rond-point Doisneau 
devraient reprendre 
d’ici deux mois

Société

Bloqué depuis plusieurs mois par une décision de justice, l’aménagement du rond-point Doisneau devrait pouvoir se poursuivre d’ici un mois et demi ou deux mois. Destiné à compenser la perte de leur outil de travail, le dédommagement à verser aux gérants de la Villa d’Asie a enfin été fixé.  

Bloqués depuis l’automne dernier, les travaux d’aménagement du rond-point Doisneau situé à l’intersection de la RN7 et de l’avenue du 8 mai 1945 pourraient reprendre d’ici un mois et demi ou deux mois au maximum. En effet, le lundi 6 février 2017, la justice a enfin déterminé le montant de l’indemnité à verser aux gérants du restaurant « La Villa d’Asie » qui doit être détruit pour permettre l’achèvement du giratoire fréquenté par 15.000 automobilistes chaque jour. Dès que la décision sera officiellement notifiée au couple de restaurateurs, ces derniers auront tout juste un mois pour quitter les lieux. Si les plaignants n’ont pas la possibilité de faire appel, ils ont cependant la possibilité de contester le montant du dédommagement destiné à compenser la perte de leur activité professionnelle. Reste que cette démarche ne serait pas suspensive et  ne changerait en rien le délai accordé aux deux époux et à leurs enfants pour déménager.

 

Bernard Gaudin - 10 février 2017

 

Retour....
Réagissez sur Facebook !.