Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Faits divers  

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes :
Le Directeur Général
des Services de la ville
a porté plainte pour coups et blessures

Sérieusement blessé au nez, le Directeur Général des Services de la ville accuse Machiré Gassama de lui avoir donné un violent coup de pied au visage. Le directeur de la Jeunesse et des Sports nie les faits et évoque une bousculade qui aurait généré un geste involontaire.

faits-divers-corbeil

Réagissez sur Facebook

Le mercredi 2 mai 2018, vers 11 heures 30, le centre administratif « Le Darblay » a connu une scène hors du commun. En effet, Daniel Arnault, le Directeur Général des Services de la ville, aurait été violemment pris à partie par le directeur du service de la Jeunesse et des Sports. Venu avec une quarantaine de ses agents, Machiré Gassama qui n’admet pas la réduction des crédits qui lui sont attribués pour mener à bien ses différentes missions au sein de la commune aurait tout d’abord tenté de gifler son responsable hiérarchique. « Il m’a raté mais mes lunettes sont tombées », nous a confié Daniel Arnault qui a beaucoup de mal à se remettre de cette expérience. « C’est en voulant les ramasser que j’ai alors reçu un violent coup de pied à la tête », a-t-il précisé en évoquant une fracture du nez qui a nécessité la pose de huit points de suture au service des urgences du Centre Hospitalier Sud Francilien (CHSF) ainsi que dix jours d’ITT.

 

Une plainte déposée le 3 mai 2018

 

Le jeudi 3 mai 2018, au cours de la matinée, Daniel Arnault s’est rendu au commissariat de police de Corbeil-Essonnes où il a porté plainte. « Il faut absolument que des sanctions soient prises », insiste-t-il en avouant ne pas comprendre le geste de ce directeur qui est par ailleurs premier adjoint à la mairie de Saintry-sur-Seine. « Je suis pourtant conciliant, ouvert à la discussion. Je ne fais que respecter les consignes budgétaires données par le maire et qui sont valables pour tous les services municipaux », explique-t-il. « La plupart des élus et de nombreux agents de la commune ont souhaité m’apporter leur soutien », se réjouie le DGS qui devrait reprendre le travail le 14 mai prochain.

 

Une version contestée par le directeur de la Jeunesse et des Sports

 

De son côté, Machiré Gassama conteste la version des faits rapportée par Daniel Arnault. « Les agents de la direction de la Jeunesse et des Sports ont souhaité lui faire savoir qu’ils n’ont plus les moyens de travailler normalement », argumente-t-il en évoquant diverses suppressions dont les chantiers jeunes et les dispositifs d’accompagnement. « Il a aussi supprimé des postes d’agents », indique-t-il en confirmant qu’une quarantaine d’employés de sa direction se sont bien rendus dans le bureau du DGS le 2 mai 2018, vers 10 heures. « Personnellement, je n’ai pas pris part à la discussion », assure-t-il en regrettant cependant les accusations émises par Daniel Arnaud à son encontre.

 

Certains propos à l’origine d’une bousculade ?

 

« Devant tous les agents, il a fait savoir que toutes les mesures de restriction prises étaient dues à une mauvaise gestion de ma part », affirme Machiré Gassama tout en déplorant certains propos tenus par son responsable. « Il m’a dit que je n’étais pas d’ici, que j’étais de l’autre côté de la Seine et qu’il me renverrait à Saintry ou en en Afrique », accuse-t-il. Selon le directeur de la Jeunesse et des Sports, ces dires auraient engendré une bousculade parmi les jeunes présents, ce qui aurait entraîné la chute des lunettes du DGS. « En voulant les ramasser, il est tombé au sol et s’est cogné en prenant probablement un coup de talon involontaire », précise-t-il en réfutant toute volonté personnelle de le frapper. En attendant, Machiré Gassama a été suspendu de ses fonctions pour une période de quatre mois à titre conservatoire.

 

Bernard Gaudin - 3 mai 2018

Corbeil-ssonnes : Machiré Gassama, ici à gauche, et Daniel Arnault.