www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes :
Le centenaire de l’Armistice de 1918 célébré sur les Allées

Comme partout en France, Corbeil-Essonnes va célébrer les 100 ans de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale signé le 11 novembre 1918. A Corbeil, un bombardement allemand a fait six morts en mai 1918, sachant que le Président de la République s’est recueilli devant les victimes.

 

Le dimanche 11 novembre 1918, à 10 heures 45, élus locaux, départementaux et nationaux, anciens combattants, représentants d’associations, écoliers et simples citoyens vont se rassembler sur la place Galignani avant de former un cortège qui de rendra devant le Monument aux Morts des Allées Aristide-Briand. Il s’agira pour l’assemblée ainsi constituée de célébrer dignement le 100ème anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918. Si la commune d’Essonnes n’a pas subi de dommages durant la première guerre mondiale, la ville de Corbeil a été victime, dans la nuit du 22 au 23 mai 1918, d’un bombardement. En effet, un avion de l’armée allemande a largué ses bombes sur la localité corbeilloise qui ont notamment touché la rue Saint-Spire et le Cloître. Six Corbeillois furent tués dans l’un des immeubles impactés, sans compter de nombreux blessés.  Jugé exceptionnel au niveau national, ce drame fut marqué par la visite, dès le lendemain matin, de Raymond Poincarré. Le Président de la République avait souhaité saluer les familles des victimes et se rendre compte personnellement des dégâts occasionnés par ce bombardement nocturne.      

Des centaines de soldats morts pour la France

 

Comme l’a relaté Georges Michel dans son ouvrage « Corbeil et Essonnes des origines à la fusion », la population corbeilloise a été invitée, par vois d’affichage, à assister aux obsèques des victimes qui se déroulèrent le 26 mai 1918. Signataire de l’affiche, le maire de Corbeil, Octave Boudouard, y rappelait « le témoignage de sympathie que lui a donné le Président de la République Française en venant saluer les dépouilles mortelles des familles Leriche et Motelet ». A noter que les communes de Corbeil et Essonnes ont payé un lourd tribu durant le premier conflit mondial avec la perte de centaines soldats qui ont péri sur les champs de bataille. Des plaques marbre installées dans l’hôtel de ville, dans la mairie annexe d’Essonnes, dans la Cathédrale Saint-Spire et dans l’église Saint-Etienne listent les noms des trop nombreux soldats morts pour la France.        

 

Bernard Gaudin - 9 novembre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Grande Guerre : Les poilus dans une tranchée.
histoire-corbeil

Histoire divers

Réagissez sur Facebook

www.corbeil-infos.fr
Corbeil : Le repas des soldats cantonnés dans la localité.

Photo : Archives Départementales

Illustration : DR