www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Faits divers

www.corbeil-infos.fr
Corbeil-Essonnes :
Des interrogations à propos du meurtre du patron
du Tabac de la Mairie  

Réagissez sur Facebook

faits-divers-corbeil

Plus de deux ans après le meurtre d’Ezzedine, le patron du Tabac de la Mairie, ses proches ont des doutes sur le rôle qu’aurait pu jouer son épouse. Alors que le juge doit clore le dossier la semaine prochaine, les proches de la victime demandent un complément d’enquête.

Le mardi 13 septembre 2016, vers 20 heures 30, Ezzedine, le patron du Tabac de la Mairie, a reçu deux balles tirées par un familier du bar après une empoignade qui se serait déroulée dans l’arrière boutique. Très grièvement blessé, la victime âge d’une quarantaine d’années n’a pas survécu malgré les efforts des secours. Le dimanche 9 octobre 2016, soit près d’un mois après le drame, l’auteur présumé des coups de feu a été retrouvé à Clichy-la-Garenne, une commune des Hauts-de-Seine. C’est la Brigade Nationale de Recherche des Fugitifs (BNRF) qui est parvenu à interpeller l’individu repéré grâce à des écoutes téléphoniques. Condamnée à 8 ans de prison en 2006 pour association de malfaiteurs, l’homme âgé de 46 ans qui était en cavale est aujourd’hui en détention provisoire. Si il a  reconnu les faits, il n’a toutefois pas souhaité expliquer son geste.

 

« Il faut poursuivre l’instruction », estime la famille d’Ezzedine

 

Selon le quotidien « Le Parisien », les proches d’Ezzedine demandent que les enquêteurs  se penchent sur le rôle qu’aurait pu jouer l’épouse de la victime, sachant que cette dernière vivrait désormais au sein de la famille du meurtrier présumé. D’après eux, de nombreux indices collectés au fil de l’enquête laissent planer le doute sur la relation qu’elle entretenait avec le tireur qui aurait indiqué avoir agi « pour protéger cette femme battue par son mari ». Selon la caméra de vidéosurveillance du Tabac de la Mairie, la femme d’Ezzedine « aurait tardé à prévenir les secours après les faits ». « Elle aurait même échangé des mots et des regards avec l’agresseur avant et après la tragédie », croit savoir « Le Parisien ». Dans une semaine, le juge chargé de l’affaire devrait clore le dossier, sachant qu’une reconstitution du meurtre s’est déroulée le 17 mai 2017. Quant à la famille d’Ezzedine, elle juge nécessaire de poursuivre l’instruction.

 

Bernard Gaudin - 5 décembre 2018

 

 

 

 

Corbeil-Essonnes : Le Tabac de la Mairie le lendemain du drame.