Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes :
Décès brutal de Dominique Guénolé, ancienne gloire de l’ASCE Cyclisme

Sport divers

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Coureur à l’ASCE Cyclisme durant seize ans, Dominique Guénolé s’est éteint brutalement alors qu’il participait à une course Ufolep en Gironde. Licencié depuis 2015 au Guidon Portésien, le vétéran s’est effondré alors qu’il amorçait l’ascension de la côte des Pintades, à Saint-Morillon.

loisirs-corbeil

Réagissez sur Facebook

Ancienne gloire de l’ASCE Cyclisme de 1978 à 1994, Dominique Guénolé est décédé le dimanche 20 mai 2018 alors qu’il participait au Grand Prix cycliste Ufolep de La Brède Montesquieu, dans le département de la Gironde. Peu avant 15 heures, il s’est écroulé au pied de la côte des pintades, à Saint-Morillon. Selon le président de l’Union Cycliste Brèdoise, le coureur âgé de 69 ans et licencié au Guidon Portésien a été victime d’un malaise alors qu’il relançait sa machine au pied de la difficulté. D’après des coureurs qui le suivait, Dominique Guénolé aurait commencé à tituber avant de s’effondrer sur la chaussée à deux tours de l’arrivée de la course qui comprenait douze boucles longues de 6,3 kilomètres.

 

Dix-sept victoires à L’ASCE Cyclisme

 

L’ancien champion corbeil-essonnois avait quitté l’ASCE pour signer à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), club où il a évolué durant seize ans. De 2007 à 2010, il avait opté pour le SC Gretz-Tournan, le club cycliste de Gretz-Armainvilliers (Seine-et-Marne). De Par la suite, Dominique Guénolé a quitté la région parisienne  pour s’installer à Landiras (Gironde). En 2015, le vétéran a souhaité poursuivre sa carrière cycliste au sein du Guidon Portésien. «  A Corbeil-Essonnes, Dominique a remporté dix-sept courses sous le maillot vert et blanc », se souvient Jean-Luc Combrisson. « Il a également été dirigeant vers la fin des années 80 », nous a-t-il confié. Retraité de l’Education depuis 2010, Dominique Guénolé avait assuré la fonction de Conseiller Principal d’Education au sein du collège de l’Ermitage, à Soisy-sur-Seine.  

 

Champion de France Masters en 2001

 

« J'ai été son directeur sportif dans de nombreuses courses qu’il a remporté, comme le Challenge de l'Ile-de-France par équipe en 1980 ou le  Versailles-Dourdan couru la même année », précise le fils de Germain Combrisson, celui qui a dirigé le cyclisme corbeil-essonnois de 1954 à 1993. « Coureur intelligent, sympathique, accrocheur, très apprécié par ses dirigeants et équipiers, Dominique a remporté de nombreuses victoires pendant sa longue carrière », indique Jean-Luc Combrisson qui n’oublie pas ses titres de champion d'Ile-de-France vétérans en 1995 et de champion de France Masters en 2001. « Sa mort est une bien triste nouvelle », assure-t-il en annonçant qu’un hommage sera rendu au disparu le 6 juin prochain.

 

Bernard Gaudin - 21 mai 2018

Corbeil-Essonnes : Dominique Guénolé le 14 mai 1988, lors de la course « La Jacques Anquetil ».

Photo : DR