En savoir +

Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2016 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr
loisirs-corbeil

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

Corbeil-Essonnes :

Cinq camps de Roms démantelés près

de la Francilienne

Installés en bordure de la Francilienne, cinq camps de Roms vidés de leurs occupants ont fait l’objet d’un démantèlement. La quinzaine de Roumains encore présente à l’arrivée des forces de l’ordre a pris la direction de Coulommiers, dans un bus mis à disposition par la municipalité.

 

Le mardi 8 novembre 2016, à 9 heures du matin, les services des polices nationale et municipale ont procédé à l’évacuation des cinq campements de Roms recensés aux abords du rond-pont reliant, à Corbeil-Essonnes, la Francilienne à la RN7. De son côté, la Direction Interdépartementale des Routes (DIR) d’Ile-de-France a procédé à la destruction des nombreux baraquements construits progressivement depuis plus d’un an en bordure de la N104 et de ses bretelles d’accès. Ordonné par la préfecture de l’Essonne, le démantèlement des cinq camps abritant plusieurs dizaines de familles roumaines a fait d’objet d’un arrêté municipal notamment justifié par les risques sanitaires encourus par les Roms eux-même, sachant également que l’un des camps de fortunes se trouvait à proximité immédiate du collège des Tarterêts.  

Une quinzaine de personnes transférées

 

Arrivées sur place, les forces de l’ordre, ainsi que les service municipaux directement concernés par l’opération, ont pu constater que la plupart des familles roumaines avaient déjà quitté les lieux. Toutefois, une quinzaine de personnes dont des enfants étaient encore présentes. Elles ont fait l’objet d’une prise en charge assurée par des représentants du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et de la Réserve Communale de Sécurité Civile (RCSC) de Corbeil-Essonnes. Elles ont ensuite été transférées par les services de la ville à Coulommiers avant d’être accueillies dans un hôtel de la localité seine-et-marnaise.

 

Bernard Gaudin - 8 novembre 2016

 

Retour....
www.corbeil-infos.fr

Social

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Réagissez sur Facebook !.
Corbeil-Essonnes : Une quinzaine de personnes étaient encore présentes quand sont arrivées les forces de l'ordre.

Photo : DR

Corbeil-Essonnes : Les Roumains encore présents ont pris la direction de Coulommiers (Seine-et-Marne) avant d'être accueillis dans un hôtel de la localité.

Photo : DR