www.corbeil-inos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2019 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

Justice

www.corbeil-infos.fr
Corbeil-Essonnes :
Christophe Dettinger passera bien ses nuits
au Centre de Semi-Liberté

Réagissez sur Facebook

faits-divers-corbeil

Durant un an, Christophe Dettinger devrait passer toutes ses nuits au Centre de Semi-Liberté de la rue Féray. L’ex-boxeur professionnel qui a agressé deux gendarmes pourra donc continuer à travailler à Arpajon, commune où il réside en compagnie de son épouse et de ses trois enfants.

Comme l’avait prévu « Corbeil-infos », Christophe Dettinger passera bien ses prochaines nuits au Centre de Semi-Liberté de Corbeil-Essonnes. En effet, le mardi 19 février 2019, le juge d’application des peines d’Evry a fait savoir à l’ex-boxeur professionnel accusé d’avoir frappé deux gendarmes le 5 janvier dernier qu’il va bien bénéficier d’un régime de semi-liberté. C’est ainsi que Christophe Dettinger va quitter, le mercredi 20 février 2019, à 7 heures, la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour aller travailler à Arpajon, son lieu de résidence et la commune où il a conservé son poste d’employé municipal chargé de la Voirie et de la Propreté. En fin de journée, il devra se rendre au Centre de Semi-Liberté de Corbeil-Essonnes où il devrait passer toutes ses nuits durant un an.

 

Des horaires bien précis à respecter scrupuleusement

 

Pour son travail, Christophe Dettinger pourra quitter chaque jour de la semaine, du lundi au jeudi, l’établissement pénitentiaire du 28, rue Féray de 7 heures à 18 heures 30. Le vendredi, il devra être rentré à 17 heures 30. A noter que le père de trois enfants pourra également se rendre à son domicile d’Arpajon les samedis, dimanches et jours fériés, de 10 heures à 16 heures. Christophe Dettinger est aussi tenu d’informer le juge d’application des peines d’Evry de tout changement relatif à sa situation professionnelle ou à son lieu de résidence. Comme le prévoit la décision de justice qui est tombée le 13 février 2019, il a interdiction de paraître à Paris pour une durée de six mois au risque de se voir retirer son régime de semi-liberté.

 

Bernard Gaudin - 19 février 2019

 

 

 

 

 

 

Aidez

Corbeil-infos

à mieux

vous informer  !

 

Corbeil-Essonnes : Le Centre de Semi-Liberté situé au 28, rue Féray va donc accueillir l'ex-boxeur professionnel.