Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

www.corbeil-infos.fr
Corbeil-Essonnes : 
Baptisé « Le Blockhaus », le futur centre administratif ne fait pas l’unanimité

Politique

Corbeil-Essonnes : Une vue du futur centre administratif dont l'aspect est d'ores et déjà critiqué.

Réagissez sur Facebook

Pour bénéficier

d’une information

libre et indépendante,

Je m’abonne à

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Souscrire à Corbeil infos
politique-corbeil

Très massif, l’aspect du futur centre administratif appelé à être construit avenue de Chantemerle suscite déjà nombre de critiques. Baptisée par certains « Le Blockhaus », la structure sera édifiée dans le cadre d’un Partenariat Public Privé approuvé à la fin du conseil municipal du 12 juin.

 

Placée à la fin de l’ordre du jour du conseil municipal du lundi 12 juin 2017, la délibération autorisant Jean-Pierre Bechter (LR), maire de Corbeil-Essonnes, à signer le marché de Partenariat  Public Privé (PPP) lié à la conception, à la construction et au financement du nouveau centre administratif de la ville de Corbeil-Essonnes a été l’occasion pour Sylvain Dantu (UDI) de dénoncer  un choix « très personnel ». Appelée à remplacer « Le Darblay » dont les deux baux prennent fin en 2019 et 2021, la future structure administrative qui doit voir le jour avenue de Chantemerle, sur le site du Champ de Foire, va coûter près de 30 millions d’euros TTC à la commune. C’est le Groupement Vinci Construction qui a été choisi à l’issue de l’appel d’offres qui s’est achevé le 15 mai 2017. Pour sa part, la municipalité devra payer, pendant 22 ans, un loyer annuel estimé à 1.300.000 euros TTC. Elle deviendra ensuite propriétaire de son centre administratif haut de quatre étages dont l’aspect imposant suscite déjà de nombreuses critiques.   

 

 

« Un choix personnel non justifié », dénonce Sylvain Dantu

 

Au cours de son intervention, Sylvain Dantu, conseiller municipal dans les rangs de l’opposition, a regretté que Jean-Pierre Bechter (LR), maire de Corbeil-Essonnes, n’ait pas souhaité justifier une décision « très personnelle » concernant le choix de l’architecte. « Certains élus assimile d’ores et déjà notre futur centre administratif à un Blockhaus », a-t-il déclaré en déplorant également une concertation « express ». « Avec seulement une cinquantaine de places de stationnement réservées au administrés, je doute que cet équipement municipal, loin de tout, soit une solution viable pour les Corbeil-Essonnois », a-t-il ajouté. « D’autres sites étaient bien plus propices pour accueillir un tel projet, notamment dans un centre ville qui en aurait bien besoin », a estimé Sylvain Dantu. Pour sa part, le socialiste Jérôme Brézillon a approuvé les remarques de son collègue de l’opposition. Quant à Bruno Piriou (PCF), pourtant fervent opposant au projet porté par Jean-Pierre Bechter,  il avait prématurément quitté la séance.    

 

Bernard Gaudin - 13 juin 2017

Corbeil-Essonnes : Conseilller municipal d'opposition, Sylvain Dantu (UDI) dénonce une concertation « express » concernant la future structure municipale.

Photo : Archive

Illustration : DR