www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2019 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Social

www.corbeil-infos.fr
Corbeil-Essonnes :
Au lycée Doisneau,
un collectif d’enseignants soutient les élèves mobilisés

Réagissez sur Facebook

social-corbeil

Un collectif d’enseignants opposé aux réformes « Blanquer » et « Parcoursup » a vu le jour au lycée Robert Doisneau. Les professeurs concernés qui ont manifesté le jeudi 13 décembre 2018 ont décidé d’apporter leur soutien aux lycéennes et lycéens actuellement mobilisés.

Au lycée Robert Doisneau, un collectif d’enseignants opposé aux réformes « Blanquer » et « Parcoursup » s’organise et apporte son soutien aux mobilisations des lycéennes et des lycéens tout en leur permettant, sans les manipuler, de tenir un discours plus clair et plus visible. « Une assemblée générale d'élèves, sans intervention des profs, s'est tenue ce mardi », nous a-t-il confié. « Malheureusement, à chaque fois, des charges de police suivies de jets d'objets sur les forces de l’ordre stationnés devant l'établissement ont conduit a des mouvements de panique et des blessures de nos élèves, allant de la crise d'asthme au bras cassé », déplore le personnel enseignant. « Le jeudi 13 décembre, au cours de la matinée, un évènement inédit a rendu la situation incontrôlable. En effet, la police a été autorisée par le proviseur à rentrer dans le lycée pour interpeller un élève qui est ressorti menotté devant ses camarades, dans une ambiance extrêmement tendue. Auparavant, des palets de lacrymogènes avaient été lancés dans la cour du lycée », regrette-t-il.

 

« Une situation grave de pourrissement et de décrédibilisation ! »

 

« Nous avons cherché à communiquer avec la police, ce qui n'a pas empêché les violences, d’autant qu’elle a agressé des enseignants », tient à faire savoir le collectif de professeurs. « Les organisations syndicales FO et CGT du lycée participant à la mobilisation constatent que la parole des élèves est court-circuitée, ce qui va dans le sens de ce recours a la violence », estime-t-on. « Nous considérons qu'actuellement, le comportement policier et le refus de la préfecture de fermer l'établissement malgré nos demandes répétées, rendent invisibles les mouvements lycéens et mènent à un pourrissement de la situation », assure-t-on. « Si la voix des élèves ne peut s'exprimer correctement sur la voie publique, les violences deviennent le seul moyen d'expression », considèrent les enseignants. « Ces événements ont lieu dans un contexte général de mobilisation des lycées du bassin », souligne-t-ils en évoquant « une situation grave de pourrissement et de décrédibilisation d'un mouvement social ».

 

Bernard Gaudin - 14 décembre 2018

 

 

 

Corbeil-Essonnes : Le collectif des enseignants du lycée Robert Doisneau a manifesté le 13 décembre 2018.

Photo : DR