Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes :
Au conseil municipal,
la surprenante charge
de Bruno Piriou contre Sylvain Dantu

Politique

www.corbeil-infos.fr

Au cours de l’une de ses interventions au conseil municipal du 22 janvier 2018, Bruno Piriou n’a pas ménagé Sylvain Dantu. « Ce n’est pas pour tes idées de Droite que l’actuelle municipalité t’a enlevé ta délégation. Mais c’est parce que tu as changé d’écurie », lui a-t-il notamment fait savoir.

Au terme du conseil municipal du 22 janvier 2018 et à l’issue du vote prononcé majoritairement contre son maintien et celui de Soraya Khediri dans leurs fonctions d’adjoints au maire, Sylvain Dantu n’a pas manqué de dire sa façon de penser après son éviction. Dans la foulée, Bruno Piriou a souhaité réagir aux propos de l’ex-troisième adjoint de Jean-Pierre Bechter (LR). Au fil d’un long plaidoyer, l’opposant de Gauche qui s’est véritablement lâché a passé en revue les différents épisodes électoraux marqués par l’engagement de Sylvain Dantu. Quelque peu médusée par les propos de l’un de ses principaux opposants, la majorité municipale qui n’en demandait pas tant a apprécié. Municipales de 2010, cantonales de 2011, municipales de 2014 et cantonales de 2015; Bruno Piriou a insisté sur les choix politiques de son adversaire. « Aux municipales de 2010, tu étais aux côtés de Jean-Pierre Bechter et de Serge Dassault », a-t-il rappelé.

 

« Tu avais un programme fidèle aux valeurs de la Droite ! »

 

« Aux cantonale de 2011, avec ta permanence aux Pinsons, tu as le soutien de tous les responsables UMP locaux et nationaux », a souligné Bruno Piriou en citant, notamment, Jean-Pierre Bechter, Serge Dassault et Nathalie Koscuisko-Morizet. « Tu avais un programme fidèle aux valeurs de la Droite comme, par exemple, l’expulsion des camps de nomades », a précisé Bruno Piriou. « Aux municipale de 2014, tu récidives aux côtés de Jean-Pierre Bechter. Une partie de cette équipe vient d’être mis en examen pour achat de voix, recel, fraude fiscale. Cela ne t’effraie pas », a-t-il avancé. « Aux cantonale de 2015, tu changes alors de mentor. Ce sera Xavier Dugoin », a-t-il aussi fait savoir. « Tu revendiques malgré tout ton appartenance à la majorité de Jean-Pierre Bechter en mettant en avant ta délégation de maire adjoint à l’urbanisme », a-t-il ajouté. «  Ce n’est donc pas pour tes idées de Droite que l’actuelle municipalité t’a enlevé ta délégation. Mais parce que dans le marigot politicien de la Droite locale, tu as changé d’écurie », a conclu Bruno Piriou.

 

« Si Bruno Piriou veut faire de la politique, c’est son problème ! »

 

Contacté, Sylvain Dantu a accepté de réagir aux attaques de Bruno Piriou. « Je pense qu’il était hors sujet et qu’il est d’ores et déjà en campagne pour les municipales de 2020 », nous a-t-il confié. « Je veux juste rappeler qu’en six ans, j’ai certainement fait pour la ville beaucoup plus que lui en vingt ans », a-t-il ajouté. « J’ai traité les dossiers que l’on m’a confié et je me suis toujours occupé des gens sans faire de politique », fait-il savoir en refusant de polémiquer. « Ce n’est pas dans mon tempérament. Je suis né à Corbeil-Essonnes, j’ai grandi à Corbeil-Essonnes, j’y vis, je connais les problématiques de la commune et je souhaite être au plus proche du terrain et des administrés », explique Sylvain Dantu. « Si Bruno Piriou veut faire de la politique, c’est son problème. Moi, je m’occupe de mes concitoyens », assure-t-il.  

 

Bernard Gaudin - 25 janvier 2018

Réagissez sur Facebook

politique-corbeil

L’intervention de Bruno Piriou...

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes : Bruno Piriou et Sylvain Dantu au cours du conseil municipal du 22 janvier 2018.